Comment réussir son animation commerciale ?

animation commerciale

Dans un monde où les marchés sont de plus en plus concurrentiels, la commercialisation des produits devient un véritable défi à relever. Il faut donc mettre toute une stratégie en place afin de faire connaître ses articles. Nombreux sont les moyens qui permettent d’y arriver. Parmi ceux-ci, on peut noter l’animation commerciale. C’est une alternative à suivre si l’on souhaite augmenter la vente de ses produits. Comment réussir alors une telle animation ? On vous dit tout ici !

Faire une étude approfondie de sa cible

Pour réussir son animation commerciale, il faut d’abord bien connaître sa cible. Afin d’y parvenir, on pourrait d’ores et déjà se donner à une estimation de quelques éléments comme l’âge, le sexe, le CPS, etc. Dans tous les cas, on doit pouvoir étudier correctement le public auquel on a à faire. L’organisation d’une animation commerciale a pour principal but de récompenser les participants qui ont pu atteindre l’objectif fixé. Il faudra donc les inciter à atteindre cet objectif à travers des primes qui correspondent à leurs attentes et motivations.

Définir un objectif clair et précis

On ne peut réussir une animation commerciale sans définir une ambition claire à son propos. Il faudra donc lui donner un sens pour y arriver. Mais quand on parle de définir un objectif, on s’intéresse surtout aux cibles animées. Ces dernières sont de deux types. De ce fait, on distingue :

  • les cibles animées internes (équipes de vente en contact direct avec les clients)
  • et les cibles animées externes (clients, réseaux de distribution, etc.).

Afin de donner un sens au dispositif, il faudra que les cibles animées soient incitées pour s’engager et adhérer à l’animation. Pour ce faire, il faut :

  • augmenter le panier moyen
  • améliorer les compétences des équipes
  • accélérer les résultats sur une période donnée, sur un segment de client ou sur une famille de produits, etc.

De la même manière, l’atteinte des objectifs doit dépendre uniquement des participants eux-mêmes. Il ne devrait avoir aucune interférence majeure. De plus, ils devraient être responsables de leur progression, sinon ils ne seront plus motivés.

Établir une mécanique compatible à l’objectif défini

La mécanique de gain s’intéresse surtout aux participants. Ceux-ci doivent avoir la même chance de gagner. Le favoritisme ou toute autre action favorisant l’inégalité devront être bannis lors de l’animation. Plus elle sera simple, plus on notera une augmentation des adhésions. Il faudra donc définir des critères d’évaluation moins nombreux afin de mieux fédérer et animer ses cibles. Par ailleurs, il est préférable d’opter pour des opérations tactiques, c’est-à-dire à courte durée, lors d’une animation commerciale. Cela permettra de créer des événements durant toute l’année et de soutenir les efforts fournis.

Par contre, il peut arriver que certains objectifs nécessitent des opérations de longue durée pour pouvoir les atteindre. Dans de telles situations, il faudra penser à des solutions susceptibles de maintenir l’adhésion. Pour cela, l’idéal est d’animer ces opérations pour une meilleure motivation. On pourrait aussi créer des étapes de gains intermédiaires ou des temps forts pour y arriver. De toutes les façons, le plus important est de trouver un moyen qui permettra d’accompagner ces cibles tout au long de l’opération.

En prenant en compte ces différents éléments, vous devriez pouvoir réussir à la perfection votre animation commerciale.