Whatshome.fr » Astuces administratives » Astuce fiscalité comment réduire ses impôts : quelles solutions ?

Astuce fiscalité comment réduire ses impôts : quelles solutions ?

Payer moins d’impôts est sans doute le rêve de tous. Ceci est possible, pour que vous ayez une idée des différentes options disponibles pour en bénéficier, vous retrouverez dans cet article une présentation des différentes possibilités qui s’offrent à vous afin de réduire vos taux d’imposition.

Les astuces pour réduire vos impôts :

Si vous désirez réduire vos impôts, sachez que les solutions sont multiples, et que vous pouvez choisir entre :

  • L’investissement dans l’immobilier locatif grâce aux différents dispositifs d’aide tels que les SCPI Pinel, la loi Malraux, le dispositif Robien… etc.
  • La réalisation de travaux d’économie énergétique en bénéficiant du crédit d’impôt pour la transition énergétique.
  • Les dons versés pour apporter de l’aide à un organisme d’intérêt général ou à une institution reconnue d’utilité publique.
  • L’emploi d’un salarié à domicile vous permet de bénéficier d’un crédit d’impôt. Les emplois concernés sont le ménage, la garde d’enfants, le soutien scolaire, la préparation des repas, le jardinage… etc.
  • Le recours aux produits d’épargne retraite.
  • L’investissement dans le capital d’une Petite ou Moyenne Entreprise (PME) ou dans votre propre entreprise.
  • L’investissement dans les FCPI, dits Fonds Commun de Placement dans l’Innovation, ou les FIP dits Fonds d’Investissement de Proximité.
  • La souscription au capital d’une entreprise de presse… etc.

Les astuces pour réduire vos impôts

Sachez que depuis les deux dernières années, il est possible de bénéficier de réductions d’impôts exceptionnelles. Ces réductions sont destinées aux ménages dont le revenu fiscal de référence est inférieur à 18 685 € pour la première part de leur quotient familial, et majoré de 3737 € par demi-part. Par la suite, la réduction devient dégressive.

Réduire ses impôts en investissant dans l’immobilier :

L’investissement dans l’immobilier locatif figure parmi les solutions les plus adoptées pour défiscaliser ses revenus. Grâce aux différents dispositifs disponibles, il est possible de bénéficier d’aides considérables en fonction de la nature du bien immobilier que vous mettez à la location.

Si vous souhaitez investir dans l’immobilier neuf, le dispositif Pinel vous permet de bénéficier de réductions d’impôts pouvant atteindre les 21% de votre revenu. Les réductions, dans le cadre de cette loi, sont soumises à quelques conditions telles que la durée d’engagement, les plafonds de loyers et les zones de location. En choisissant un investissement Pinel, vous pouvez réduire vos impôts de 63 000 € sur 12 ans d’engagement.

Réduire ses impôts en investissant dans l'immobilier

D’autre part, si vous êtes intéressé par la location d’un bien immobilier ancien situé dans un secteur sauvegardé, la loi Malraux reste l’option idéale pour bénéficier de réductions d’impôts en louant un logement rénové. Grâce à ce dispositif, vous pouvez bénéficier de 30% de réduction d’impôts.

Pour conclure, sachez que les dispositifs d’aide à l’investissement vous permettant de réduire vos impôts, sont variés et s’adaptent à toutes les situations. Veillez à bien évaluer vos besoins et vos attentes avant de choisir la meilleure solution pour réduire vos impôts.

Les entreprises sont soumises à un autre impôt

L’IS est souvent problématique pour les jeunes sociétés qui cherchent également à se diversifier notamment pour avoir quelques réductions qui sont toujours très intéressantes. Toutefois, avant d’envisager les différentes solutions que nous avons pu proposer au préalable, vous devez connaître les causes de ces impôts et pour les entreprises, il est impératif de connaître le principe de la TVS. Il s’agit d’une taxe appliquée sur les voitures des entreprises.

Les entreprises sont soumises à un autre impôt

  • Lorsque les établissements possèdent un parc automobile, ils sont soumis à ces taxes qu’il est impossible d’éviter.
  • Généralement, un prélèvement est réalisé lors de l’achat notamment pour savoir si le montant sera plus ou moins faible.
  • Dans la plupart des cas, les voitures qui affichent moins de 15 000 km ne sont pas concernées par cette mesure.
  • Pour les autres, il faut prévoir jusqu’à 29 euros le kilomètre et cela dépend de l’émission en CO2.
  • Cette taxe permet aux sociétés de renouveler rapidement leur parc automobile avec des voitures moins gourmandes.

Vous devez donc acquérir des véhicules électriques ou encore hybrides en étant très attentif aux émissions puisqu’elles ont un rôle à jouer dans cette TVS. Vous pourrez alors avant l’achat de votre véhicule connaître le montant de la taxe.